Les remèdes naturels pour booster son immunité l’hiver
Les remèdes naturels pour booster son immunité l’hiver

L’hiver est une saison propice à la déprime saisonnière due entre autre à la baisse de luminosité,
et un climat qui favorise certaines infections ORL et les périodiques gastro-entérites.

De ce fait, se concentrer sur une alimentation à haute valeur nutritionnelle riche en micro nutriments et équilibrée selon la chronobiologie et s’aider de compléments alimentaires qui stimulent le moral et l’immunité, sont la bonne idée du moment. En effet moral et immunité sont intimement liés.

Mais comment faire au plus simple en pratique ?


L’environnement matinal, un must have pour le moral et l’immunité !

Dès le matin, on pense clarté, lumière, aération, dans sa pièce à vivre, pour enclencher rapidement le réveil dans sa globalité. On boit beaucoup d’eau et on pratique 5 minutes quelques mouvements de yoga ou qi gong, ou de simples étirements, qui font partis du rituel du réveil, le tout, accompagné de musique pour parfaire son énergie vitale. 

On ne lésine pas sur l’utilisation massive de son appareil de luminothérapie durant au moins 30 minutes afin de stopper la production de mélatonine. Cette hormone du sommeil, qu’on aura d’ailleurs pu prendre en complément alimentaire la veille au coucher, afin de soulager d’éventuelles nuits agitées avec du GABA pour détendre son corps au maximum. 

À elles seules, lumière et musique favorisent la production de dopamine, neurotransmetteur de l’action, dont on comprend évidemment l’importance dès le matin !


Un super breakfast pour débuter sa journée dans les starting block ! 

Ce neurotransmetteur de l’action, la dopamine est par ailleurs, fabriqué par le corps depuis les protéines apportées par l’alimentation. On peut l’obtenir facilement avec les œufs, le fromage et les yaourts grecs ou skyr (la viande, les crustacés, et le poisson, qu'on préfère à déjeuner plutôt qu'au petit-déjeuner en sont riches aussi).

Les protéines végétales en apportent également : spiruline, avoine, blé, sarrasin, soja, pois chiches...mais en moindre quantité.

Une précision : c’est en fait une petite protéine, l’acide aminé tyrosine, qui est le précurseur de cette dopamine, véritable adrénaline naturelle indispensable à l’entrain et au dynamisme. La tyrosine en complément alimentaire peut être intéressante dans des cas de grosse fatigue matinale avec des acides aminés branchés très prisés des sportifs afin de nourrir et protéger les muscles. 

Combiner les protéines à des fruits et des plantes qui sont psychostimulantes et qui boostent l’immunité du corps contre les microbes prend là tout son intérêt. 

On consomme des lors, des fruits riches en vitamines et en l’occurrence en vitamine C, contenue dans les agrumes et on se supplémente via l’acérola pendant l’hiver pour sa haute teneur en vitamine C qui contribue à réduire la fatigue et au fonctionnement normal du système immunitaire. Le zinc, le manganèse, le sélénium, le magnésium, les vitamines du groupe B, le coenzyme Q10 qui sont aussi de la partie et dans l’assiette, contribuent à cette bonne santé. 

S'autoriser une pause goûter avec des oléagineux (noix, amandes, noisettes, pistaches, chia) riches en oméga 3, qualifiés d’anti-inflammatoires, anti-douleurs et anti-déprime, avec un peu de cacao et/ou une banane riches en tryptophane, acide aminé de la relaxation, c’est se créer un véritable moment de détente.


Agir plus précisément via la phytothérapie 

Le ginseng et le gingembre, le maca, et la caféine contiennent vitamines, anti-oxydants puissants et principes actifs dont on ne saurait se passer. Ils aideront l’organisme tel un bouclier contre virus et bactéries, tout en luttant contre le stress oxydatif apporté par le stress ambiant, la pollution et le vieillissement naturel, et contribuent à réduire fatigue et stimuler l’immunité. 

On peut les consommer en poudre, en boisson, en gélules ou tels quels. 

Boire du café ou du thé jusqu’à 14h constitue un bon apport d'anti-oxydants et un booster naturel qui stimulent la vigilance. Si l’on n’aime pas ces boissons, la caféine peut se trouver en gélules. 

Si le cranberry, petites baie riche en flavonoïdes, permet de réduire la fréquence des infections urinaires, L’échinacée est une plante connue pour protéger des infections ORL via ses propriétés anti-inflammatoires et macrophagiques. Les pépins de pamplemousse, l’origan, l’estragon et l’hydraste du Canada ont eux aussi un rôle anti-microbien et anti-inflammatoire et même antifongiques. Attention, une infection qui perdure nécessite une consultation médicale. 


La détox en hiver est en fait une bonne idée tout au long de l’année ! 

Penser à s’accorder des repas hypocaloriques pour alléger son foie et sa digestion afin de vaquer à ses occupations l’esprit léger est une valeur sûre.

Pour stimuler cette fonction, des plantes comme la chlorelle, l’artichaut, le pissenlit, le chardon marie, le desmodium et l’aloé vera sont une recette gagnante : à boire en la journée en cure de 2 à 3 jours par semaine et selon ses besoins.

Quant aux probiotiques, ces bons microbes protecteurs du corps et de l’esprit, ils favorisent une bonne immunité, un bon transit, donc une bonne digestion qui est, elle même, essentielle à une bonne détox...et une bonne détox, c'est s'assurer une bonne immunité et un bon moral grâce à l’intestin deuxième cerveau ! Tout est lié. 


En conclusion, un bon hiver, c'est aussi une introduction à un bon été, à vous de choisir les plantes et recettes qui vous correspondent, avec l’aide d’un professionnel ou un bon bouquin à lire au coin du feu afin de réchauffer son humeur et garder un moral d’acier !

Publié le : déc. 12, 2018
Postez dans: Blog
Auteur :

laisse votre commentaire