Dernier message

Commentaires

  • Publié le : févr. 17, 2020
    Auteur hubelé
    Les charcuteries

    Je ne mange JAMAIS de charcuterie (même bio !!!!!) Ai-je tord ?

  • Publié le : févr. 17, 2020
    Auteur hubelé
    Les légumes surgelés

    Je n'achète pratiquement que des légumes surgelés mais BIO : Est-ce que je...

  • Publié le : févr. 17, 2020
    Auteur Doumenge
    Mme

    Bonjour, Merci pour votre enquête sur les surgelés. J'ai lu enquête sur la...

partager cet article

Info flash : Charcuteries et nitrites.
Info flash : Charcuteries et nitrites.

Une pétition récente lancée conjointement par la Ligue contre le Cancer, l’ONG Foodwatch et l’application mobile Yuka demande l’interdiction de toute présence de nitrites et de nitrates dans notre alimentation. 

De quoi s’agit-il ? Nos réponses en 3 points :

QUI SONT-ILS ET A QUOI SERVENT-ILS ?

Ce sont les nitrites et les nitrates, quatre additifs dont les codes sur les étiquettes alimentaires sont E249, E250, E251 et E252. Ils sont particulièrement utilisés dans les charcuteries (jambons, saucissons, etc…).  

Ils sont autorisés par la législation et ont un double rôle : en plus d’être des conservateurs, ils donnent cette couleur rose si appétissante au jambon !

Les industriels les utiliseraient également comme accélérateurs de maturation des jambons.

QUE LEUR REPROCHE-T-ON ?

Les sels de nitrates sont transformés en nitrosamines dans l’estomac ce qui a conduit le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2010 à classer les nitrosamines comme "cancérogènes probables" chez l'homme.

Ils contribueraient à l’augmentation de l’incidence du cancer colorectal, le deuxième cancer le plus mortel (1).

QUE RETENIR ?

A ce stade, les autorités de santé, considèrent les preuves scientifiques insuffisantes pour interdire l’usage de ces additifs actuellement recommandés par la communauté scientifique dans la sécurité sanitaire de la majorité des produits de charcuterie.

Il est probable que le danger concerne surtout les gros mangeurs de charcuteries et que ce risque soit ainsi essentiellement lié à la dose ingérée.

Néanmoins, récemment, les industriels ont enrichi leur offre avec des produits dont les emballages portent la mention "zéro nitrite" ou "sans sel nitrité" ce qui démontre selon les organisations pétitionnaires que l’on peut très bien se passer de ces additifs !

NOTRE ROLE EN QUALITE DE CONSOM’ACTEUR EST DE TAILLE :

Changer notre regard et accepter que le jambon et autre blanc de poulet ne soient plus roses mais plutôt grisâtres qui est leur couleur naturelle !

Réguler notre consommation de charcuteries et autres produits carnés au   bénéfice d’un meilleur équilibre entre les protéines d’origine animale et celles d’origine végétale.

(1)   : WCRF/AICR. Systematic Literature Review - Continuous Update Project Report: The Associations between Food, Nutrition and Physical Activity and the Risk of Colorectal Cancer.2011.

Publié le : janv. 31, 2020
Postez dans: Blog
Auteur : L'équipe Oligosanté

Commentaire

Les charcuteries

Je ne mange JAMAIS de charcuterie (même bio !!!!!) Ai-je tord ?

hubelé
Feb 17, 2020

Laissez votre commentaire